Qui sommes- nous ?

Logo

La Compagnie de Vive Voix est à l’origine une compagnie théâtrale qui adapte, créée et diffuse des spectacles.

C’et aussi un organisme de formation qui utilise les outils et techniques théâtrales à des fins d’intervention, de formation et de développement auprès des personnes et des groupes.

Depuis 2005, la Compagnie de Vive Voix  tout en restant fidèle aux codes de la Commedia  s’éloigne des scénarios traditionnels dans lesquels l’amour de la jeune première, empêché par un riche paternel, finit par triompher. La compagnie trouve sa marque de fabrique  : adapter des grands mythes, en alliant dimension tragique et exigence d’écriture à l’énergie et à la fantaisie de la Commedia dell’arte.

En parallèle à cette activité de création, elle propose des stages de formation et ateliers pédagogiques

Les membres fondateurs:

Delphine Kuehn, Comédienne/intervenante et psychosociologue,

Delphine Kuehn se forme d’abord à la danse moderne, au mime et au chant lyrique avant de découvrir la Commedia dell’arte au festival des Arènes de Montmartre en 1999. Elle a alors un véritable coup de foudre pour cet art exigeant et son esprit de troupe, où se côtoient sur la scène toutes les formes artistiques : le chant lyrique, la danse, la pantomime, l’escrime de spectacle, le jeu masqué, l’improvisation.

Elle débute sa formation avec la Compagnie du Mystère Bouffe et la troupe de Carlo Boso où elle monte une adaptation du Roi Lear présentée à Avignon et une autre de Lysistrata d’Aristophane.

Tout en poursuivant ses activités de psychosociologue/formatrice, elle crée en 2001 la Compagnie de Vive Voix avec Régis Monot, formé à l’Espace acteur et à la Compagnie du Mystère Bouffe. Ensemble, accompagnés de 3 autres comédiens, ils monteront et joueront La combine de Colombine de Marc Favreau, première création de la Compagnie de Vive Voix.

La découverte de l’adaptation de Phèdre par la compagnie nantaise Bell Viaggio et la rencontre avec sa directrice artistique, Chantal David, marqueront un tournant décisif pour la compagnie, qui s’orientera vers la tragédie-commedia, la tragedia dell’arte !

Les deux fondateurs décident alors de monter Œdipe, tragedia dell’arte avec deux autres comédiens, création qui sera jouée pendant un an et demi à Paris et en Province, Delphine Kuehn endossant les rôles de Jocaste et Léonidas.

En 2014, elle participe à la dernière création de la Compagnie Dracula, tragedia dell’arte, dans laquelle elle joue les rôles de Lucy, de Guilda, la fille de l’auberge, d’une vampiresse et de Trukoll, le serviteur de Dracula.

En 2015 et 2014, elle endosse le rôle de la secrétaire dans Dossier paradis, la nouvelle création de la Générale de théâtre, écrite et mise en scène par Catherine Richon. Pièce présentée en octobre 2015 au Théâtre de Menilmontant (75020) et de février à avril 2016 à la Folie Théâtre (75 011).

Elle est intervenante /psychosociologue depuis 2008 et formatrice depuis 16 ans. Elle co-anime les stages de jeu masqué de la compagnie.

Régis Monot, formateur, comédien et auteur

En 1984, Régis Monot rencontre le théâtre à Brest en participant au spectacle inter-génération Visage d’un voyage, mis en scène par Yann le Saout. Dans la foulée, il s’inscrit au conservatoire de Brest et monte, avec d’autres élèves, Les petits spectacles de Boris Vian, dans une forme cabaret. Il joue également dans deux spectacles sons et lumières pour la ville de Brest, mis en scène par Olivier Bourbeillon. Le cours de jeu masqué italien animé par Gérard Ladoucette à l’école Espace acteur à Paris où il se forme pendant un an, confirme son goût pour un théâtre codé, non naturaliste et nécessitant un important engagement physique ainsi qu’une polyvalence d’expression : chant, danse, pantomime, combat…

En parallèle de ses activités de formateur, il poursuit sa formation en participant à deux créations de la compagnie du Mystère Bouffe : Le Roi Lear, adaptation jouée à Paris et au festival d’Avignon et Lysistrata d’Aristophane. En 2001, il créé la Compagnie de Vive Voix  et monte La combine de Colombine de Marc Favreau.

Lors des stages de Chantal David de la Compagnie Bell Viaggio, il est séduit par la relecture des grands mythes associée à l’exigence du jeu masqué. Le spectacle Œdipe, tragedia dell’arte écrit en 2005 et dont il est l’auteur, en est le fruit. La pièce est jouée 40 fois à Paris et en Province.

En 2014, il écrit et met en scène la dernière création de la Compagnie Dracula, tragedia dell’arte, spectacle joué en 2014 et 2015 à la Marelle (75020) et au théâtre de l’Orme (75019) dans lequel il endosse 3 rôles masqués et un rôle non masqué.

Il est consultant/formateur en communication relationnelle depuis 18 ans et anime les stages de jeu masqué de la compagnie.

 

La Compagnie de Vive Voix est organisée en association Loi 1901.

Licence de spectacle n°2-1087017

« Des masques et vous » est une marque déposée depuis 2015.